swap panier de fleurs

swap fleurs 010

le contenu du petit paquet pour Agnès, dans le cadre d’un « swap » organisé par mafalda.

thème : panier de fleurs

j’ai cousu pour cet échange une corbeille dans un tissu genre toile cirée, je vous la montre sous cette présentation;  Agnès préférait des graines, j’ai choisi un sachet « balcon fleuri »; pour le goût, des nougats à la lavande, pour l’odorat un savon à la rose; pour les cartes un assortiments de cartes de voeux fleuries; pour le côté « ouvrages », une pochette de loisirs créatifs et une sélection de modèles de broderies au point de croix. en prime sourire, une pochette de mouchoirs en papier « barbapapa » parce que le personnage (j’ai oublié son nom) porte des fleurs.

et un livre humoristique sur l’Alsace où habite ma « swappée » comme il se dit paraît-il 🙂

voilà, j’espère que j’ai fait les bons choix….

voici ce qu’Agnès m’a envoyé :

avril 2016 006

merci Agnès ^-^

swap fleurs 001

joyeux printemps même sous la pluie!

Publicités

mes lectures en cours

une nouvelle fois, les livres que je lis m’incitent à en ouvrir un nouveau, avant d’avoir fini le premier.

je m’explique :

j’aime plutôt bien les romans de OGAWA Yuko, et un blog m’a donné envie de me procurer le dernier, « Petits oiseaux« , mais le rythme en est si lent, et pour moi, l’histoire porte un poids assez lourd… la poésie ne suffit pas à m’emporter sans arrêter ma lecture.

j’ai donc ouvert un autre livre, dans une autre optique; histoire de réviser mes connaissances en allemand, j’entreprends de lire « Oma » de Peter Härtling, aux éditions Didier; niveau « facile » mais comme je n’ai pas pratiqué la langue depuis longtemps, je lis à voix haute, 🙂 ce qui fatigue un peu, et puis, c’est un livre pour la jeunesse, bon je peux le laisser, le reprendre sans risque de m’y perdre.

tout en poursuivant la lecture de « Petits oiseaux », et « Oma », j’ouvre un livre trouvé par népou à la braderie Emmaüs, de Svetlana Alexievitch; je me souvenais l’avoir entendue à la radio, et confirmation par mes recherches sur internet, elle a été Prix Nobel l’an passé. Le livre en question est « La guerre n’a pas un visage de femme« . La première fois, j’ai abandonné la lecture, je « voyais » des témoignages l’un après l’autre… je croyais aborder un roman. et puis, après que népou l’ait lu (il lit très vite!), je l’ai repris, ce qui n’est pas évident, car je lis le soir, et les récits de ces femmes à propos de leur vécu de la guerre sont terribles. mais passé ce stade de « refus » je suis entrée dans la démarche de Svetlana Alexievitch, et c’est prenant. intéressant, mais le mot est faible… entre les récits, et la démarche de l’auteur, en quête de témoignage, on apprend beaucoup sur les humains(les sentiments très complexes dans ces périodes-là).

chaque soir, j’ouvre au hasard une page du beau livre offert par Sylvie, « 108 Paroles de sagesse » de Master Sheng Yen, un peu de paix… pour vous, là, j’ouvre et lis : « Prendre les choses comme elles viennent d’un esprit égal permet d’atteindre au summum de la liberté et de la joie. » on peut aussi appeler ça du bon sens…. l’essentiel est d’avancer.

euh… je trouve à Noz un p’tit bouquin qui parle d’un sujet qui m’intéresse, je prends; ce n’est pas de la grande littérature, mais ça se lit facilement, c’est bien écrit je trouve, enfin, efficace…  « La décision » d’Isabelle Pandazopoulos. sujet pas facile, le déni de grossesse, pour le moment je ne peux dire si l’auteur va savoir le traiter sans tomber dans le pathos comme on dit, mais je pense que oui, d’après ces premières pages(45) et le parcours de l’auteur.

voilà voilà… mais comment voulez-vous que la télé nous manque? ^-^