quand dort le jardin

on peut cultiver ses connaissances en botanique histoire d’attendre le printemps?

dans une revue de jeux (mots-croisés, etc…) j’ai trouvé un article signé Véronique Gié, qui demande : « Parlez-vous botanique? »

je connaissais (imparfait) quelques mots, ou devinai (passé simple) leur sens  : campanulée, sempervirent, praliner, cotylédons, palisser;  mais indéhiscent? caulinaire?pauciflore? marescent? cespiteux? cladode? flabelliforme? hispide? épiphyte?

un petit dernier?

anémochorie ; si vous connaissez anémomètre, vous avez une piste 😀 et moi j’ai trouvé un blog que je vais visiter.

bon hiver à vous!

Publicités

Publié par

dalienor

j'habite près de Poitiers - j'aime lire, coudre - j'aime les fleurs, les chats - j'apprends le japonais et l'espagnol - etc - - -

4 réflexions au sujet de « quand dort le jardin »

  1. Moi je connais épiphyte..c’est normal puisque j’en ai ici:)) Pas les autres..Tu m’a demande la signification des deux caractères en titre de mon article…Devine?? « Petite blanche », tout simplement:)

    J'aime

    1. j’avais reconnu le signe « petit » mais j’avais peur de me tromper; et l’autre je savais l’avoir vu, mais ??? merci pour l’explication, je retiendrai sans doute mieux ces deux kanjis maintenant. le vocabulaire du jardin est vaste, comme le monde 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s