jules verne

mieux vaut tard que jamais, je viens de lire « mon premier Jules Verne ».

pas un roman de la veine fantastique, non; mais un roman plutôt descriptif de la société, satirique, touristique et géographique et un chouya historique.

un roman pour se détendre sans tomber dans les trucs idiots et/ou mièvres ou ce que vous voulez…

ce roman posthume, que wiki attribue au fils de Jules, Michel Verne  (ce que conteste Charles-Noël Martin dans sa préface), c’est « L’agence Thompson and co« .

ou les tribulations d’un groupe de voyageurs anglais pour la plupart dans l’archipel des Açores, Madère et les Canaries.

leur voyage ne sera pas une croisière de tout repos, tant s’en faut  😀

il y a la description du voyage en mer; de la vie de croisière; des îles, des populations; de l’économie locale, l’Histoire, la géographie : là j’ai un peu de mal à tout me représenter, mais pas grave, je pourrai toujours regarder sur un atlas plus tard.

et puis il y a de la romance, mais oui!  🙂  avec la description des préjugés de l’époque, qui, alors, étaient si admis qu’ils étaient exprimés…

quatre cent neuf pages de lecture bien agréable, que je verrais bien en feuilleton.

j’avoue que vers la fin, le suspens étant depuis longtemps absent, j’avais tout autant que les voyageurs quelque envie que le voyage prenne fin.

et la fin, très « happy end » rejoignait le plaisir de lire ces aventures bien au chaud sous la couette, avec la température que l’on sait à l’extérieur.

ce qui m’amène à vous donner le lien suivant, parce que tout le monde n’a pas notre chance : « grand froid : mettons les réfugiés à l’abri » ; vous en ferez ce que vous voulez, mais au moins j’aurai fait vers eux un geste minuscule mais juste.

Publicités

Publié par

dalienor

j'habite près de Poitiers - j'aime lire, coudre - j'aime les fleurs, les chats - j'apprends le japonais et l'espagnol - etc - - -

8 réflexions au sujet de « jules verne »

  1. Coucou Danielle, j’aimais bien lire Jules Verne, ça me faisait rêver tous ces voyages fantastiques et fantasques aussi..Merci pour ton lien, je vais y aller faire un tour, j’avais bien reçu ton message..et je te souhaite aussi cocorico une bonne annee du coq de feu, Bises.

    J'aime

    1. ah! Hector Malot, Dickens… toute la misère du monde! mais là c’est un autre genre, avec de l’humour; bon, parfois, il faut bien se souvenir que tout ça a été écrit il y a une centaine d’années; mais pour le style, je trouve que c’est fluide et pas vieillot.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s