paul auster

Paul Auster, j’avais beaucoup aimé l’entendre dans une interview il y a quelques années, puis assez longtemps après, l’occasion de feuilleter un de ses livres ne m’avait pas donné envie de lire davantage sa prose.

on en disait tant de bien de cet auteur, pourtant….     bref!

et puis Sylvie, du blog mayaintaïwan l’avait cité encore, et cela m’a donné envie de réessayer.

et je suis « tombée » sur Tombouctou« .

et là… j’ai été conquise par l’écriture, l’histoire, la description des faits et des ressentis

un beau roman, assez triste mais si riche.

un chien dont le maître SDF meurt, qui doit tâcher de survivre et pourquoi pas se trouver un nouveau « foyer », quand bien même son maître resterait dans son coeur pour toujours. à moins qu’il ne le rejoigne à Tombouctou, là où les humains vont lorsqu’ils sont morts?

cela c’est l »histoire présentée résumée, très résumée.

parce que je ne vous dis pas qui était Willy, le maître.

parce que vous ne connaissez pas Mr. Bones, le chien.

parce que je ne vous raconte pas leurs rêves.

parce que vous n’aurez pas encore rencontré Henry, Alice et Polly.

vraiment, si vous avez du coeur, si vous aimez les chiens, ou pas, lisez « Tombouctou« .

Publicités

Publié par

dalienor

j'habite près de Poitiers - j'aime lire, coudre - j'aime les fleurs, les chats - j'apprends le japonais et l'espagnol - etc - - -

4 réflexions au sujet de « paul auster »

  1. Court mais efficace, Bravo a toi! Tout est dit, rien a ajouter, tu me donnes l’envie de le relire, mais je ne veux pas être triste aujourd’hui, alors une autre fois. Bises et bon samedi, je n’ai pas encore fait mes steaks vegs. ..

    J'aime

  2. Il faut que je me décide à le relire car cela fait bien longtemps que je n’ai plus emprunté un de ses livres et d’ailleurs je suis sûre de ne jamais en avoir présenté un seul sur mon blog…c’est dire !

    J'aime

    1. alors là, tu touches du doigt une de mes préoccupations, c’est d’avoir des livres qui puissent se lire à des moments très différents; j’ai abandonné certains livres car ils « me portaient au ciboulot »! ce livre n’est pas gai, mais il raconte si bien les chiens; dans une interview de J-L Godard, il cite Buffon qui dit que « le chien est le seul être(animal?) qui nous aime plus qu’il ne s’aime lui-même ».

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s