un an après, cinquante ans après…

la lecture d’ « Un an après » d’Anne Wiazemsky, qui fait suite à « Une année studieuse » et se passe en mai 68 m’a donné vraiment envie de découvrir un peu plus Jean-Luc Godard.

pour cela je commence par youtube.

et j’ai trouvé cette vidéo-interview, qui, à l’heure où se prépare une réforme des textes de loi sur le code du travail ET où un tribunal va décider du sort de GM&S, me paraît terriblement d’actualité; mais à part les télés, qui filme cette lutte des ouvriers pour conserver un travail???

pour en revenir au livre d’Anne Wiazemsky, j’étais au départ moins captivée que pour le livre « Une année studieuse »; finalement, c’est assez logique, le couple qu’elle forme avec J-L Godard est bien moins « fun »; et puis la description de la vie en mai 68 et des émeutes où ils se sont trouvés m’a rappelé des souvenirs et m’a intéressée non plus sur un plan personnel mais « social ».

il existe à Poitiers une association et un festival Filmer le travail. je n’y suis jamais allée, prise par d’autres activités, mais j’imagine que l’an prochain je regarderai le programme de plus près.

 

 

 

 

Publicités

Publié par

dalienor

j'habite près de Poitiers - j'aime lire, coudre - j'aime les fleurs, les chats - j'apprends le japonais et l'espagnol - etc - - -

6 réflexions au sujet de « un an après, cinquante ans après… »

  1. J’ai vraiment envie de lire ces 2 livres. Mai 68, je l’ai vécu, j’avais 35 ans, j’étais prof…Et j’ai suivi de près les 49 ans qui ont suivi dans l’éducation nationale, avec mes 5 enfants, mes 16 petits-enfants et maintenant mes arrière-petits-enfants.
    Merci pour tes présentations de livres qui donnent accès à des titres qu’on n’a pas remarqué

    J'aime

    1. si tu as des avis ou conseils à m’offrir, je suis preneuse; j’ai visionné une interview très intéressante, plus une vidéo d’une émission « stupéfiant », ça fait drôle de le voir si vieux maintenant. mais je suis intéressée, et je pense que je comprendrai mieux que je ne l’aurais fait avant. de là à aimer son cinéma je ne sais pas; j’ai vu des extraits d’un film de Bresson de cette époque, la diction et le jeu des acteurs ont changé.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s